Dans déco-thérapie on entend « déco » : dont le principe de base est d’aménager un espace et « thérapie » ayant pour objectif que l’aménagement proposé apporte le plus grand bien-être possible.
En résumé il s’agit de créer une décoration pour le bien-être.

Une fois que cela est dit c’est ok, mais encore ?
Je vous explique en quelques lignes le principe…

La déco-thérapie, que l’on appelle aussi la psycho-décoration est basée sur les disciplines orientales du Feng-Shui et du Vastu (ancêtre direct du Feng-Shui).
La psycho-décoration étudie l’influence de la décoration d’intérieur sur le principe de la psychologie des couleurs, des flux énergétiques et l’influence des symboles.
En psychanalyse, la décoration peut se présenter comme une troisième enveloppe physique, la seconde étant nos vêtements, et la première notre peau.

La maison reflète l’identité et l’âme de ses habitants. Et donc pour l’enfant par exemple, sa chambre accueille non seulement son corps, mais abrite aussi sa personnalité en devenir. Elle est à la fois son lieu de liberté et de construction intérieure. Créer un espace de vie harmonieux est donc essentiel aux enfants et tout particulièrement un enfant touché par la maladie, pour le sortir de tout le contexte hospitalier ou en lien avec sa pathologie.

Comme il est très bien précisé dans le livre « espaces d’harmonie pour les enfants – l’univers de la psycho-décoration » d’Alexandra Viragh et Mirella Voulzy, tous les parents du monde souhaitent que leur enfant s’épanouisse dans le meilleur environnement possible. Le livre apporte un éclairage sur la façon dont les parents peuvent aménager la chambre de l’enfant pour l’accompagner dans son développement psychologique. C’est la première fois qu’un lien entre le psyché des enfants et la décoration intérieure est étudié.

Et c’est ce que je considère ma mission en tant que psycho-décoratrice. Chaque item composant la psycho- décoration est très bien expliqué.
La décoration (couleurs, formes, lumières, matières, symboles) mis en scène peut avoir un impact positif sur l’épanouissement des enfants et donc indirectement sur la guérison pour les enfants malades.
Se sentir mieux chez soi pour se sentir mieux en soi.

Pin It on Pinterest